Sous les ponts de Lyon.

    mercredi 19 octobre 2005, par Jimv  

      Version imprimable de cet article Version imprimable

      C’est un chantier de dragage de la Saône à Tournus qui doit bientôt commencer, alliant les forces de BAULAND TP et TOURNAUD.

      JPEG - 90.6 ko

      Il faut donc rassembler le matériel nécessaire et le convoyer vers le lieu du chantier.

      Tout commence pour nous à Fos sur Mer ou nous prenons en charge le ponton "Ardèche", pour l’amener jusqu’à beauchastel ou un clapet le" capet" lui est adjoint.

      Ensuite direction Lyon,avec notre "assemblage flottant".

      Le soucis c’est que sur ce genre de bateau il n’y a pas de logement ce qui engendre des navigations de voitures invraisemblable et aléatoires. Je m’explique. Par exemple vous avez laissé le bateau à l’écluse de Vallabrégues et avez supputé que votre prochaine étape serait l’écluse de Bollène. Le lendemain matin vous vous rendez donc avec 2 véhicules à Bolléne où vous en laissez un, puis avec l’autre vous retournez au bateau à Vallabrégues. Vous laissez la voiture et convoyez votre bateau. Le soir si tout se passe bien vous êtes à Bolléne.Vous prenez la voiture que vous avez laissé le matin et vous retournez à Vallabrégues récupérer l’autre ; si ça se passe moins bien, vous n’atteignez pas Bolléne et là il faut trouver une tierce personne qui viendra vous chercher pour vous y amener ... La galère... d’autant que vous n’avez pas encore mangé ni forcément trouvé un lieu pour dormir. En plus ça prend un temps fou.
      (Il arrive qu’un véhicule et une personne soient dédiés à vous déplacer à terre ce qui est certainement la formule la plus commode mais la plus rare)

      L’idée est d’utiliser un camping-car comme un des deux véhicules ; lorsque le ponton est trés encombré, impossible. Ici à partir de Beauchastel le ponton est libre et nous y chargeons donc le véhicule ... le luxe !

      JPEG - 20 ko

      Cela donne des images un peu surréalistes.

      JPEG - 11.8 ko
      JPEG - 14.3 ko
      JPEG - 14.8 ko
      JPEG - 14.5 ko
      JPEG - 10.6 ko

      C’est reparti, direction LYON.

      Nous y voilà.Il faut charger une pelle toute neuve sur notre ponton. Pour ce faire on va amarrer le ponton sur ses pieux... qu’il faut d’abord installer (on navigue sans les pieux because ils passent sous aucun pont, en effet nos piquets mesurent 14 mètres).

      JPEG - 25.3 ko

      C’est un moment de grande émotion.


      On va maintenant remonter la Saône, et passer sous ses ponts avec notre nouvelle compagne.C’est qu’elle est grande la "belle"...

      JPEG - 24.3 ko

      Alors sous chacun d’eux, comme pour les saluer, elle fait une révérence et en signe de soumission met sa tête sous l’eau pour que son long cou n’effleure en rien ces merveilles... quelle grace.

      JPEG - 22.6 ko

      D’ailleurs,il me semble voir les batiments des quais de Saône se lever et applaudir à son passage et elle de les regarder,modeste,hochant de la tête devant cette "standing ovation" ... sans doute au fond d’elle-même assez satisfaite de sa prestation... c’est en vidéo.

      Nous continuons le voyage en veillant sur notre bateau.Quoi de plus beau que le petit matin ?

      Et cet hommage de ces 2 pousseurs aux exploits de madame Komatsu.

        qrcode:http://www.jeanmichelvideau.com/?Sous-les-ponts-de-Lyon
        Flasher pour voir cette page "Sous les ponts de Lyon." sur votre mobile (explications)

        3 Messages de forum

        • > Sous les ponts de Lyon.

          6 novembre 2005 09:47

          Lorsqu’on regarde ton conte de fée de Madame la Gratteuse-Gracieuse, on regrette de ne pas être un mec pour pouvoir travailler sur l’eau !!!! ....Merci pour cette petite ballade-découverte d’un dimanche matin sous le soleil et sur le Rhône !!! Silence

          • > non, rien de rien ...non ne regrettes rien ! 15 novembre 2005 15:27, par jimv

            Té,tu travailles pas sur l’eau !?...

            Et ta péniche à sainte Colombe, et ta profession de marinière ? ...

            Et puis dans nos boulots il y a des femmes qui tiennent plus que leur place, elles sont un vrai bonheur.
            Alors,oui, encore plus mixité... autrement nous ne resterons que des rustres incapables d’aimer !

        • ches nous zotes aussi

          1er juin 2006 01:24, par pjstudio

          chez nous aussi spip tournaud et le web existent

          cliquez ici

          c’est du beespip mais bon .... famille je vous aime ;-)

          Voir en ligne : un aut tiot site du nord

        © 2002 - 2017  jeanmichelvideau.com
        Site réalisé avec SPIP v 2.1.24
        hébergé par OUVATON hébergement coopératif
        Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site