Max Sauco

    lundi 21 avril 2008, par Jimv

      Version imprimable de cet article Version imprimable

      Note : Sauco’s art contains adult material that is not suitable for children and is NSFW

      JPEG - 25 ko

      Max Sauco est un photographe Russe surréalise. Malheureusement, il est difficile d’en savoir plus , je n’ai pas trouvé de biographie disponible... Il n’en demeure pas moins que son travail est à couper le souffle.

      On resent l’influence de Dali par son coté décalé qui surprend, interroge, fascine. Il sait aussi merveilleusement mettre en avant les femmes à travers leur féminité, leur sensualité et leur maternité. Techniquement les lumières compositions couleurs dénotent une grande maitrise des arts graphiques et une profondeur personnelle hors du commun.

      plus d’images

    •  A voir aussi sa galerie de photos sur un site Russe

      j’aime bien

      Sa représentation des 3 singes de la sagesse.

      "Les singes de la sagesse sont au nombre de trois. Dans la mythologie chinoise, c’est un singe qui fut le compagnon du pèlerin Xuanzang, et qui l’aida à trouver les livres saints du bouddhisme. C’est cet aspect qui est employé dans la symbolique de trois petits singes : ne rien voir, ne rien entendre et ne rien dire.

      Ils ont été introduits par un moine Bouddhiste de la secte Tendai vers le 7eme siècle. Ils étaient à l’origine associée à la divinité Vadjra.

      JPEG - 22.6 ko

      Cette tradition est apparue à la fin de l’ère Muromchi (1333-1568) : il devint ordinaire de sculpter ces représentations sur les koshinto, piliers en pierre utilisés pendant le rituel du Koshin. Selon le Kiyu Shoran, les trois singes sont en relation avec la croyance Sanno, où ils sont considérés comme des messagers divins. Ils représentent le Santai (les trois vérités) évoqué par la secte bouddhique du Tendai. Il semble que le fondateur de la secte Tendai, Saicho, a représenté son idéal religieux sous la forme des singes. Une représentation fameuse des trois singes se trouve à Nikko, au temple Toshogu.

      Les trois singes s’appellent Mizaru (L’aveugle), Kikazaru (Le sourd) et Iwazaru (Le muet). Plus précisément, leurs noms veulent dire "je ne dis pas ce qu’il ne faut pas dire", "je ne vois ce qu’il ne faut pas voir", et enfin "je n’entends ce qu’il ne faut pas entendre", car selon le principe de la secte originelle, si l’on respecte ces trois conditions, le mal nous épargnera. C’est une expression de la sagesse et du bonheur.

      Une des plus anciennes représentations connues de ces trois singes se trouve à Nikko au Japon. Elle est attribuée au sculpteur Hidari Jingoro (1594 - 1634).

      Ce fut notamment une devise de Gandhi qui gardait parait-il toujours avec lui une petite sculpture de ces trois singes."

      JPEG - 28.7 ko
    •  le site de l’enigmatique Max Sauco http://www.sauco.ru/
      • qrcode:http://www.jeanmichelvideau.com/?Max-Sauco
        Flasher pour voir cette page "Max Sauco" sur votre mobile (explications)

        © 2002 - 2017  jeanmichelvideau.com
        Site réalisé avec SPIP v 2.1.24
        hébergé par OUVATON hébergement coopératif
        Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site